Non classé

Le burn-out parental, un sujet encore tabou

Après la diffusion de l’émission Zone Interdite du 7 février dernier sur le sujet, plusieurs parents se sont reconnus dans ce sentiment. Certains en arrivent à craquer tellement la pression est forte. Il peut arriver d’entendre « Je crie après les enfants pour rien. Je leur dis que j’ai envie de faire mes valises, de me tuer pour être tranquille. » ou encore « Je pleurais sous la douche pour que personne ne me voie. Ma famille n’est pas au courant de tout ça. » Ces cas ne sont pas rares et ces personnes surchargées par la pression de la société, le besoin d’être la meilleure mère ou père, le meilleur au travail… entrainent une surcharge mentale telle que les parents craquent. Et si nous en revenions à la gestion des émotions au fur et à mesure et à l’ici et maintenant pour éloigner cette pression. Si vous ou quelqu’un de votre entourage est dans ce cas, n’hésitez pas à consulter en sophrologie. Il s’agit d’une méthode naturelle qui vous permettra de gérer au mieux la situation. Pour prendre rendez-vous, vous pouvez me contacter au 06 98 66 86 70.

Non classé

En l’absence de sport, les méninges des enfants sont en danger

Alors qu’entre 6 et 17 ans, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande une heure d’activité par jour, la crise sanitaire actuelle ne fait que renforcer cette inquiétude concernant les répercussions de l’enfermement et de la sédentarité. Selon Ruediger Krech, chargé de la promotion de la santé à l’OMS, « Si nous ne restons pas actifs, nous courons le risque de créer une autre pandémie de mauvaise santé ». En attendant, la sophrologie peut être une méthode qui convient aux enfants pour décharger leur stress. N’hésitez pas à consulter le sophrologue le plus proche de chez vous.

Photo de RUN 4 FFWPU sur Pexels.com

Source : https://www.lunion.fr/id230268/article/2021-02-06/coronavirus-sans-la-soupape-de-lactivite-sportive-les-meninges-en-danger

Non classé

SOS SOPHRO au service de la gestion du stress

A l’instigation de Caroline Gras Pomerede, sophrologue dans le Sud-Ouest de la France, le réseau SOS SOPHRO est une permanence sophrologique, gratuite et téléphonique pour aider et accompagner les personnes en souffrance. Plus de 200 sophrologues se mobilisent bénévolement tous les jours de la semaine pour vous. Cette prise en charge est basée sur l’écoute et des réponses sophrologiques simples et faciles d’accès. Elle permet, en ces temps difficiles, de libérer la parole mais également de pratiquer des exercices de sophrologie pour relâcher les tensions. N’hésitez pas à me consulter lors de ma permanence téléphonique du lundi matin de 9h à 11h30 au 06 98 66 86 70.

Non classé

Un livre à vous couper le souffle

« Je ne te pensais pas si fragile » est un récit glaçant de ce qu’a subi l’auteure de ce livre dans son cadre professionnel. Ce livre est criant de vérités. Si vous souhaitez vous rendre compte au plus près de ce qu’est le burn out, je vous recommande cette lecture qui ne vous laissera pas indifférent(e). Elle a choisi de sillonner la France au volant de son combi Wolskvagen pour sensibiliser la population à la souffrance au travail. Si elle passe près de chez vous, n’hésitez pas à venir la rencontrer, elle vous contera son histoire et vous redonnera la pêche tellement son envie de surpasser et même dépasser cette période est immense.

Je vous en recommande la lecture.

Non classé

Perte de valeurs et souffrance au travail

En cette période compliquée, les salariés hyperconnectés ont tendance à se sentir isolés de leurs collègues humainement parlant alors que plus que jamais le maintien du lien est essentiel. Certaines sociétés proposent des ateliers bien-être comme la sophrologie pour apprendre à gérer son stress, ses émotions, son sommeil, retrouver de l’énergie pour éviter à tout prix le burn out dont on parle si souvent. De nombreuses études comme celle proposée ici : https://journals.openedition.org/ethiquepublique/119 indiquent à quel point les valeurs sont importantes, qui plus est en entreprise. Une constatation de plus en plus évidente, un manque de repère et de sens débouche souvent sur des reconversions mais le passage par un burn out est présent chez plus de 3% des femmes actives et 1,5% des hommes. Pour éviter cette issue, des solutions peuvent être apportées en amont.
Si vous êtes une entreprise soucieuse du bien-être de ses salariés ou si vous avez repéré ces symptômes chez vous, n’hésitez pas à me contacter au 06 98 66 86 70. Je peux vous apporter des solutions.

Non classé

Sophro’Téléthon

Quand apnée et sophrologie se rencontrent pour le Téléthon mais en visio.

Le 4 décembre dernier, j’ai eu l’occasion d’animer une séance de sophrologie en visio avec le club d’apnée de Brunoy dans lequel j’interviens habituellement. Plusieurs apnénistes étaient au rendez-vous pour pratiquer ou repratiquer car, comme vous le savez tous, depuis la fermeture des piscines, les entraînements ne sont plus possibles. Ce fut une soirée chaleureuse où la détente a été au rendez-vous. Tous les dons pour le Téléthon ont été l’occasion de reverser la somme de 150 euros en faveur de cette association qui lutte contre les myopathies.
Nous étions tous d’accord pour se donner rendez-vous au plus vite mais au bord de la piscine cette fois pour de meilleures sensations. Prenez tous soin de vous.

Non classé

La sophrologie pour enfant, voir le quotidien autrement

Lors de mon stage d’application, j’ai travaillé au contact d’une dizaine d’enfants de primaire de 6 à 10 ans. Très vite, j’ai été mise dans le bain des relations et de la communication difficiles entre eux. Travailler au contact d’un groupe d’enfants, c’est d’abord s’adapter en continu. Même si je préparais mes séances en amont, il était très rare de pouvoir suivre à la lettre mon « programme » car les enfants étaient vite dispersés par d’autres activités qui les entouraient dans la salle. Toutefois, même si au début la concentration était difficile, je les ai vu évoluer au fur et à mesure des séances. L’essentiel est de leur proposer des séances courtes et adaptées au plus grand nombre et d’introduire et conclure la séance de manière similaire.

La diversité des ressentis est d’autant plus intéressante qu’elle enrichie également les autres enfants du groupe et permet une émulation. C’était d’autant plus vrai lors des séances de partage qui ont mis en exergue les relations sans filtre. De ce fait, le travail en groupe est complémentaire au travail individuel et peut permettre de révéler des émotions différentes.

Centres aérés, écoles, je suis à votre disposition pour animer des groupes au sein de vos établissements. N’hésitez pas à me contacter pour un devis.